Vous êtes 100% équipé(e)

Depuis que mon coach de fitness est certifié de la méthode “animal flow”, il ne me fait quasiment plus lever de poids, mais utiliser le poids de mon propre corps pour exécuter des tas d’exercices, suffisamment difficiles (pensez à une push-up ou une chin-up, c’est bien assez dur comme ça!). Lui-même dit avoir arrêté de lever du lourd, pour incorporer davantage de mouvements qui utilisent le poids de son corps, avec des résultats tout à fait comparables à ce qu’il obtenait avant, et le bénéfice d’une flexibilité et mobilité accrues.

Farrell Kaufman, coach de fitness, en plein flow animal

Le principe de ces approches “animales” ou “naturelles (Movnat)”: vous venez au monde avec tout l’équipement nécessaire pour obtenir un fitness maximal (on ne parle pas de devenir des bodybuilders, hein!). L’utilisation d’équipements complexes ou coûteux n’est pas nécessaire pour atteindre nos buts.

POURQUOI COMPLEXIFIER LES CHOSES SIMPLES QUI FONCTIONNENT?

La question qui me taraude depuis: mais, alors, si on a tout ce qu’il faut pour obtenir tous les résultats dont un humain de base ambitieux puisse rêver, pourquoi mon centre de fitness investit-t-il des sommes considérables dans des équipements volumineux et coûteux, au lieu de former davantage d’entraîneurs?

Pourquoi même les gens qui sont convaincus que ça marche continuent-ils à utiliser des outils dont ils n’ont pas besoin?

Est-ce que nous ne serions pas un peu réticents à changer nos habitudes?

Est-ce qu’on ne se complairait pas un peu dans le statu-quo par peur de l’inconnu ou du ridicule?

Ou est-ce que, tout simplement, le manque d’accompagnement nous fait nous tourner vers la solution de facilité, déjà là, connue, donc rassurante?

MÊME (ET SURTOUT) LES PROS RÉSISTENT

J’ai constaté depuis un moment la même attitude chez les professionnels de la formation: la science et la pratique nous prouvent que des solutions simples et peu coûteuses mènent à d’excellents résultats et satisfont leurs utilisateurs, pourtant, on continue à vouloir bâtir des dispositifs longs à mettre en place, couteux, et qui ne prouvent même pas leur efficacité.

Plusieurs études et articles (ici par exemple) ont démontré que les gens se contrefichaient de l’apparence d’un cours, du moment qu’il leur permettait d’atteindre leur but.

L’EMBALLAGE IMPORTE PEU, CE QUI COMPTE C’EST LA QUALITÉ DU CONTENU

Les excellents cours de chinois et d’écriture de scénario que j’ai suivis à distance il y a 25 et 15 ans sont objectivement laids, mais quelle efficacité!

Mon cours de chinois niveau 1, tout en noir et blanc, avec des cassettes audio (en passant, je recherche le fascicule 1 du niveau 1, écrit par Edith Simar-Dauverd, du CNED de Rennes; si quelqu’un l’a, contactez-moi SVP!)

Le cours d’écriture de scénario de l’UQAT

Est-ce que ça veut dire qu’on ne va pas corriger une faute de frappe lorsqu’on la voit? Non, bien sûr, mais ça signifie qu’on ne va pas embaucher quelqu’un spécialement pour corriger notre copie. À la place, on va se concentrer, par exemple, sur la création d’un schéma à haute valeur ajoutée, qui va directement aider nos apprenants à mieux performer (ce qui devrait être le but de tout dispositif de formation, non?).

J’ai passé du temps, lors de la création de la version beta de mon premier cours avec Google Slides, à insérer des espaces insécables devant tous les signes de ponctuation, comme on doit le faire en français. Une fois mon cours transféré dans WordPress, je me rends compte que si je veux insérer des insécables, je peux utiliser un plugin qui le fera automatiquement pour moi (youpi!), mais, s’il le fait dans ma version française, il le fera dans ma version anglaise automatiquement aussi (et merde!). J’aurais pu essayer de trouver une solution, mais au lieu de ça, j’ai décidé de passer plus de temps à écrire du contenu qui va vous aider à créer des cours en ligne qui vont véritablement trans-former vos clients, et vous en apporter davantage.

Les puristes et grincheux vont peut-être me tomber dessus, mais tant pis, je vais me dédier à ceux qui passent à l’action, en se concentrant sur le contenu plutôt que sur son emballage.

J’applique ce que je prône et auquel je crois: on peut transformer les gens, améliorer leur performance, tout en utilisant les moyens du bord, intelligemment, sans y passer des années et sans dépenser autre chose que son temps. La formation en ligne n’a pas à être compliquée pour être efficace!

Je travaille avec des experts qui sont dans le même état d’esprit, et qui sont prêts à appliquer les principes que j’ai mis du temps à formaliser et expérimenter dans le monde des affaires. Depuis 15 ans, j’ai conçu et développé plus de 100 dispositifs de formation; il est temps que j’aide les experts à le faire eux-mêmes; c’est tellement plus empowering (encore désolée pour les francophones, je ne trouve pas d’équivalent exact à ce mot en français!)

Et vous, quelles sont les situations que vous trouvez trop compliquées, dans votre vie ou dans votre business, et que vous sauriez comment simplifier? Laissez-moi un commentaire ci-dessous, je suis curieuse d’en savoir plus!

Aucun commentaire

Écrire un commentaire